Index de l'article

L'Ilet à Cabrit, gardien de l'entrée de la Baie des Saintes, a vécu depuis la construction de Fort Joséphine en 1777, une histoire bien tumultueuse. Après la destruction du Fort par les Anglais en 1809, un pénitencier y est construit pour regrouper les condamnés à de longues peines avant leur transfert à Cayenne. Sur la partie ouest de l'Ilet, un lazaret est construit, après 1848, pour la mise en quarantaine des travailleurs recrutés pour remplacer les anciens esclaves, en provenance de l'inde et de la Chine. Le pénitencier et le lazaret cesseront leurs activités vers 1902. Enfin au début des années 1960 un promoteur tente d'établir un hôtel sur la partie ouest de l'Ilet. La construction ne sera pas achevée. Aujourd'hui il ne reste sur ce petit Ilet que des vestiges de tous ces édifices.

La randonnée sur l'Ilet à Cabrit a pour prétexte de passer en revue tous ces vestiges qui témoignent de ce riche passé. Sur le parcours nous profiterons de très beaux points de vue sur l'archipel des Saintes. Ce sera aussi l'occasion de découvrir la flore (Tête à l'Anglais, Cerisier des Saintes ...) et la faune (couresse, anolis ..) particulières à cet îlet.

 

Voir le parcours avec Géoportail

 

Ilet à Cabrit vu depuis le Chameau à Terre de Haut

 

Paramètres :

niveau = facile

3 Km sur lîlet (Tracé en rouge sur la carte)

1,7 km en bateau à partir de Terre de Haut (Tracé en bleu sur la carte).

dénivelé : le point le plus haut est à 85m

durée = Prévoir 4 heures y compris pique nique et baignade. 15 minutes pour le trajet en bateau dans un sens

balisage : Pas de Balisage, suivre les allées et les sentiers en béton

 

Voici une copie de la vue d'avion, que vous pouvez consulter ci dessus en accédant à Géoportail.

Vue d'avion - sur Géoportail

 

Points de vigilance :

1- Consulter la météo avant de partir et ne faire cette randonnée que par beau temps et faible houle (pour la traversée en Saintoise).

2- Prévoir 2 litres d'eau par personne, crème de protection solaire, casquette, chaussures de randonnées, coupe-vent et nourriture.

Traversée en bateau à partir de Terre de Haut.

Voici les coordonnées d'un pêcheur, donné par l'office du tourisme de Terre de Haut, qui effectue cette prestation (une barque saintoise).

Christian Maisonneuve 0590 99 53 13 - prendre rendez-vous au plus tard la veille de votre randonnée.

 

Descriptif :

Préparation de la saintoise avant l'embarquement.

saintoise Anastasia

 

Nous débarquons sur cette plage "Anse sous le Vent" en accostant sur ce ponton.

plage "Anse sous le Vent"

 

A l'arrière de cette plage, sous un bois de mancenilliers, nous empruntons sur la gauche un sentier bétonné. Nous arrivons rapidement à un croisement où nous bénéficions d'un premier point de vue sur "le Chameau" point culminant de Terre de Haut. Devant, nous apercevons "le Pain de Sucre" légèrement sur la droite.

Le Chameau et Le Pain de Sucre

 

Au croisement, nous nous dirigeons à l'est vers la "Pointe à Cabrit" en empruntant une allée empierrée bien dessinée.

 

Sur notre gauche les premiers vestiges du lazaret.

Vestiges du lazaret

 

Sur notre droite d'autres vestiges du lazaret, avec dans le fond quelques tôles rouges.

Vestiges du lazaret

 

En nous approchant, nous comprenons que les tôles servent à augmenter la surface de captage des eaux de pluie de la citerne qui dispose en son centre d'un regard d'accès. L'ilet ne dispose pas d'autre source d'alimentation en eau que celle de la pluie.

 

Un peu plus loin d'autres ruines.

Vestiges du lazaret

 

Puis une bâtisse avec quelques portes et fenêtres qui tiennent encore.

Vestiges du lazaret

 

A proximité de cette maison une enceinte ronde avec à l'intérieur des constructions rectangulaires.

Vestiges du lazaret

 

Un peu plus haut nous découvrons une superbe vue sur Terre de Bas.

 

Nous arrivons au sommet de la Pointe à Cabrit à 79 m où nous retrouvons une grande enceinte ronde dont le sol est pavé.

sommet de la Pointe à Cabrit

 

Nous reprenons en sens inverse le chemin parcouru pour retrouver le croisement précédent. Après ce croisement nous sommes sur un sentier bétonné très étroit.

 

Sur notre gauche, un éboulis de pierre et de terre sèche où rien ne semble pousser.

 

Mais un peu plus loin quelque gommiers rouges se développent et prennent de l'ampleur.

 

Il y a aussi un flamboyant avec une grande envergure.

 

Nous arrivons à un nouveau croisement. Sur la droite en nous tournant vers l'ouest, nous avons une belle vue sur l'Anse sous le Vent où sous avons débarqué et sur la Pointe à Cabrit que nous venons de visiter.

 

Sur la gauche en nous tournant vers le sud-est, nous apercevons le sommet de "Fort Napoléon".

sommet de Fort Napoléon

 

En allant vers "Pointe Sable" au sud, nous découvrons les vestiges de "Fort Joséphine".

vestiges de Fort Joséphine

 

Par la fenêtre de "Fort Joséphine" nous voyons le "Fort Napoléon".

fenêtre de "Fort Joséphine" sur le "Fort Napoleon"

 

C'est là aussi un superbe point de vue sur la Baie des Saintes.

 

Avec au milieu l'embarcadère de Terre de Haut.

 

Quittons notre point de vue pour découvrir sur notre gauche un figuier maudit avec d'étranges racines aériennes qui ne semblent pas vouloir toucher terre. La coupe de ces racines serait-elle faite par les cabrits qui sont nombreux sur cet îlet ?

 

En poursuivant nous allons vers ces grands murs qui sont les vestiges de l'ancienne prison des femmes.

 

En passant le porche, nous trouvons dans cette enceinte une autre citerne destinée à récupérer les eaux de pluie.

 

En nous avançant près de la porte de la citerne, nous constatons qu'elle contient une grande quantité d'eau.

Citerne avec eau (photo du 26/10/12)

 

Après cette visite nous repartons vers le dernier croisement. Dans la descente en regardant vers la Pointe Bombarde, nous apercevons les restes des bâtiments de l'ancien hôtel.

 

Après le croisement, nous nous retrouvons sur une zone complètement nue, sans végétation. La vue bien dégagée ouvre un large panorama sur la Baie des Saintes et le Fort Napoléon.

 

Peu après, nous arrivons sur les ruines de cet hôtel qui n'a jamais fonctionné. Peu à peu, la végétation envahit ces constructions. Il faudra certainement encore quelques dizaines d'années pour les faire disparaitre.

 

 

Après cette visite, nous rebroussons chemin pour retourner vers l'Anse sous le Vent, point de départ de notre randonnée.

Pour terminer, une dernière image de l'îlet à Cabrit avec au premier plan Terre de Haut et le Pain de Sucre et au dernier plan le sud de la Basse-Terre (photo prise depuis le sommet du Chameau).

 

Commentaires   

#1 Robert 24-08-2015 09:28
Thank you for this great report. It is a great help to plan a day trip to this island.
Citer

Copyright © 2017 Zoom-Guadeloupe - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public