Index de l'article

 

Le sentier de Beautiran, sur la commune de Petit-Canal, emprunte en partie le tracé de l'ancienne ligne de chemin de fer qui allait jusqu'au port d'embarquement de la sucrerie de Beauport, situé à Beautiran sur la Baie du Grand Cul-de-sac Marin. Le parcours est donc parfaitement plat et rectiligne.

Cette randonnée longe d'abord des prairies et des champs de canne, puis la forêt marécageuse avec le mangle médaille et la fougère dorée, et enfin traverse la mangrove dans laquelle coexistent quatre espèces de palétuviers.

Outre les vestiges industriels du port d'embarquement sucrier dont l'activité a cessé dans les années 1960, et la flore et faune spécifiques des milieux traversés, nous pourrons découvrir de nombreuses espèces de libellules.

 

Voir le parcours avec Géoportail

 

Aire de Beautiran

 

 

Paramètres :

niveau = facile, distance = 4,5 km, aller-retour

dénivelé : néant, durée = 2h aller-retour, balisage : rouge

Descriptif :

Sur la route nationale 6, moins de 3 km après le bourg de Petit-Canal en allant vers Port-Louis, vous verrez sur la gauche de la route ce carbet isolé. C'est le point de départ de notre balade, le sentier est sur la gauche du carbet.

 

Carbet à l'entrée du sentier

Plus près de la RN6, devant ce carbet, un panneau donne des informations sur l'exploitation de la canne à sucre qui couvre une grande partie du nord de la Grande-Terre.

Panneau d'infos sur la canne à sucre

 

Sur la droite du sentier vous apercevez un grand champ de canne à sucre.

Sentier avec champ de canne à sucre sur la droite

 

Moins de 500m après le départ un pont en béton, qui s'est affaissé au moment du cyclone Hugo en 1989, peut être franchi seulement à pied.

 

Pont en béton

 

Un peu plus en avant, sur la droite, il y a des zones humides, des mares enherbées sur lesquelles vous pourrez observer quelques espèces de libellules : Lestes forficula, Telebasis corallina, Ischnura hastata, Ischnura ramburii , Micrathyria aequalis ...

 

Peite mare enherbée

 

Sur l'ensemble du parcours nous voyons cet arbre, Pomme Surelle, Zizyphus mauritiana, dont les fruits peuvent être consommés ou utilisés pour confectionner des punchs. Les fruits lorsqu'ils sont mûrs sont sucrés et légèrement acidulés.

Pomme Surelle, Surette ou Jujubier, Zizyphus mauritiana

 

Environ 1km après le départ, un panneau d'information présente brièvement la faune et la flore des zones de Mangrove.

 

Panneau d'infos à l'entrée de la Mangrove

 

A partir de ce panneau, nous entrons dans la forêt marécageuse qui se situe juste avant la mangrove. La forêt marécageuse baigne essentiellement dans l'eau douce, alors que la mangrove reçoit l'eau salée de la mer qui vient se mélanger à l'eau douce.

Sentier traversant la zone de mangrove

 

La forêt marécageuse est constituée pour l'essentiel des arbres Mangle-Médaille, Pterocarpus officinalis.

Forêt marécageuse à mangle-médaille

 

Le Mangle-Médaille est caractérisé par la présence de contreforts.

Forêt marécageuse à mangle-médaille

 

La fougère dorée, Acrostichum aureum, se déploie en lisière de forêt marécageuse.

Fougères dorées, Acrostichum aureum

 

Sur la droite de la route, une zone de grandes herbes appelées massettes, Typha domingensis, qui porte une inflorescence typique ayant une forme de quenouille (à voir dans la partie flore de cet article)

massettes, Typha domingensis

 

Au delà de cette zone, nous voyons sur la droite, un peuplement très dense de palétuviers rouges, Rhizophora mangle, remarquables par leurs racines échasses.

Palétuviers rouges, Rhizophora mangle

 

Une autre vue des palétuviers rouges, avec au premier plan de jeunes plantules.

Palétuviers rouges, Rhizophora mangle

 

Sur la gauche du sentier, d'autres palétuviers habillés d'ananas sauvages, Tillandsia utriculata.

Ananas sauvages, Tillandsia utriculata

 

Le long du sentier dans le secteur de mangrove nous voyons cet arbre, Collier du diable Pithecellobium unguis-cati, avec des fleurs blanches sous forme de pompon. Après les fleurs, des gousses en spirales se forment et pour donner de petites graines noires qui peuvent être utilisées en artisanat local.

Collier du diable, Pithecellobium unguis-cati

 

Après 2km de marche, nous découvrons les premiers vestiges de l'ancien port sucrier. Un grand bâtiment dont il ne reste que 4 murs.

 

 

Ce bâtiment, à l'extérieur comme à l'intérieur est envahi par des figuiers maudits qui finiront par fragiliser et faire s'écrouler les murs.

 

 

Au delà de ce bâtiment, un grand manguier en bord de mer.

 

Devant ce manguier, une mer calme, la baie du Grand Cul-de-sac Marin. A l'horizon la commune de Sainte-Rose.

 

Derrière nous, à droite du sentier par lequel nous sommes arrivés, un carbet, le seul à cet endroit, qui peut nous accueillir pour le pique-nique.

 

En nous éloignant de ce carbet,

 

nous apercevons sur notre gauche une petite chapelle, Saint-Joseph, qui semble être régulièrement visitée et entretenue.

 

A l'intérieur, un hôtel avec statues, bougies et bouquets de fleurs.

 

Près de cette chapelle, en bord de mer des vestiges d'équipements portuaires.

 

Un portique métallique qui devait servir au transbordement des charges sur les barges.

 

 

Une structure en béton transformée en perchoir par les pélicans.

 

Une citerne qui ne pourra pas résister bien longtemps à l'attaque de la rouille.

Il faut ensuite refaire le parcours en sens inverse pour rejoindre le point de départ.

 

Voir la faune de Beautiran sur la page suivante.

Commentaires   

#3 Rahan 24-04-2017 21:37
Salut,

Beau Travail ! Merci pour votre site !

Par contre gros problème pour imprimer les parcours en PDF : certains comme Beautiran et Bois Jolan sortent sans les photos (avec PDFCreator ou Adobe PDF c'est pareil => problème dans les pages ?)

Il faudrait proposer un PDF à télécharger des randos ce serait TROP pratique !

Et RE-TROP merci !
Citer
#2 Cathy 10-11-2013 23:43
J'ai suivi cette trace hier. Le début est facile à trouver, le carbet est envahi par les herbes, mais il reste identifiable. Ma chienne et moi avons apprécié de pouvoir lancer un bâton à l'eau au bout de cette trace. Nous avons eu les oiseaux, les libellules et les palétuviers. La petite chapelle a été entièrement refaite récemment. Les icônes attendent encore de la réintégrer.
Citer
#1 gete jean paul 19-11-2011 21:46
le sentier de botiran debute reéllement a gauche aprés le satde de petit canal ou il est possible de faire env 2 kms de plus dans les champs de canne proches de petits jardins privé etc etc et à proximité d'un moulin colonisé par un figuier maudit géant!! photos splendides à faire
Citer

Copyright © 2017 Zoom-Guadeloupe - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public