Index de l'article

La randonnée du Sentier de la Rivière, traverse l'île de la Désirade, du sud au nord, en partant du Souffleur. Cette balade permet de découvrir une flore très riche avec notamment des espèces d'orchidées sauvages remarquables comme Tetramicra elegans, Tolumnia urophylla, Brassavola cucullata, Epidendrum ciliare. A signaler également dans la flore, le Bois d'Inde Bâtard, Myrcianthes fragrans, étonnant avec son écorce lisse.

La montée vers le plateau offre de beaux points de vue de la côte sud, à l'est vers la Pointe Doublé et à l'ouest vers la plage du Souffleur. La descente vers la côte nord se fait en grande partie sous le couvert de la forêt, dans le lit de La Rivière essentiellement formé d'un fond rocheux calcaire sur lequel coule très peu d'eau. A l'embouchure le filet d'eau descend sur une petite cascade.

 

Voir le parcours avec Géoportail

 

Vue de la Côte nord de la Désirade depuis l'embouchure de la Rivière

 

Orchidée Tetramicra elegans

 

 

 

Paramètres :

 

Voici le tracé en bleu, tel qu'il est présenté sous Géoportail.

 

 

niveau = moyen, durée = 5H30, Distance =7 Km pour l'aller retour.

Le balisage est variable, flèches de couleur orange en début de parcours, puis peinture jaune et enfin sur la partie la plus délicate, des rubalises (rouge et blanc) sur la descente de la ravine jusqu'à la mer.

Points de vigilance :

Le parcours peut devenir très glissant en cas de pluie, surtout sur les roches calcaires de la ravine.

Prévoir 1,5 litre d'eau par personne, crème de protection solaire, casquette, chaussures de randonnée, coupe-vent et nourriture.

 

Descriptif :

 

Le départ de la randonnée se fait sur la route D207 au Souffleur près d'un abribus.

 

 

En face de l'abribus prendre le chemin bétonné qui va vers la montagne.

 

Au bout du chemin, emprunter le sentier sur la droite.

Vous arrivez rapidement devant un enclos, entouré de tôles ondulées, qui est une porcherie. Le contourner par la gauche.

 

Plus haut sur la gauche, vous découvrez un grillage de protection contre les éboulements, avec peut-être des cabris au piquet à proximité.

 

Le sentier longe ce grillage, le balisage en flèche orange se trouve sur les poteaux.

 

Au bout d'une centaines de mètres, le sentier oblique vers la montagne. Délimité par une bordure de pierres, ce sentier est facile à suivre.

 

La pente devient relativement forte après le grillage. Sur une distance de 350m, nous passons de 60m à 200m d'altitude lorsque nous atteignons le point de vue panoramique vers l'est, sur la Pointe Doublé. Depuis le sentier, nous voyons distinctement le phare et le bâtiment de l'ancienne station météo.

 

Près de ce point de vue, nous découvrons sur la gauche du sentier, un lieu de passage qui conduit en une trentaine de mètres à un autre point de vue en bordure de falaise. C'est une vue vers l'ouest qui nous montre le quartier du Souffleur ainsi que les cocotiers et la barrière de corail de la plage du Souffleur.

 

Après ces belles vues, reprenons notre sentier qui devient plus large maintenant que nous sommes sur le Plateau de La Montagne. Au bout de 350 mètres, nous croisons la piste du Plateau.

 

Après le croisement, le sentier devient plus étroit et bientôt commence à descendre.

 

Au bout de 350m, et un dénivelé de 35m, nous atteignons la ravine et y poursuivons notre randonnée. La ravine est sèche, notre progression va se faire plus lentement sur ce sol de roches calcaires.

 

Rapidement nous découvrons à gauche de la ravine des grottes qui auraient été utilisées par les amérindiens, premiers habitants de l'île. Ces grottes sont dans la zone archéologique de forte sensibilité de "Voûte à Pin - Ravine César".

Grottes de Voûte à Pin

 

Nous poursuivons notre descente dans le lit rocheux de la ravine.

 

Plus loin, le fond de la ravine devient cahotique avec la présence de gros blocs rocheux.

 

De chaque coté, les falaises sont de plus en plus impressionnantes par leur hauteur, la ravine devient un véritable canyon.

 

Soudain une source apparait, l'eau y est très claire. A ce niveau, nous quittons la ravine et poursuivons notre sentier sur la rive gauche dans la forêt en laissant la ravine en contrebas.

 

Dans la forêt, nous découvrons des Bois d'Inde Bâtard, Myrcianthes fragrans, remarquables par leur tronc lisse, leur couleur et leurs racines en contrefort qui rampent sur le sol.

Bois d'Inde bâtard, Myrcianthes fragrans

 

Bois d'Inde bâtard, Myrcianthes fragrans

 

Depuis la rive gauche et entre les branches des arbres, nous pouvons évaluer la grande hauteur des falaises calcaires de la rive droite.

 

Plus loin, nous retraversons la ravine pour passer sur la rive droite. Nous passons près de grands arbres Fromagers et des plants d'ananas sauvages.

 

Nous faisons un dernier passage dans la ravine au fond de laquelle s'écoule un filet d'eau.

 

Nous remontons à nouveau en rive droite pour découvrir une première vue du littoral rocheux de la côte nord.

Littoral rocheux de la côte nord à l'embouchure de la Rivière

 

A l'embouchure de la ravine, une petite cascade tombe de la roche calcaire dans un bassin d'eau cristalline. Le fond du bassin est tapissé de feuilles mortes de Raisinier Bord de mer. Dans les alentours, il est possible d'apercevoir l'iguane des Petites Antilles.

Cascade à l'embouchure de la rivière

 

En passant en rive gauche de l'embouchure et après l'escalade d'un rocher, nous découvrons une plage de galets dominé par les flancs d'une côte très escarpée. Nous distinguons sur la droite les rochers des Trois Glacis devant la Pointe Fromager et entre les deux, notre vue s'étend probablement jusqu'à la Pointe Kicali.

Vue de la Côte nord de la Désirade depuis l'embouchure de la Rivière

 

Certains rochers présentent des couches géologiques très contrastées, du plus bel effet.

 

Sur le bord de la plage rocheuse, de nombreux cactus cierges attirent l'attention.

 

Après ce tour d'horizon de la côte Nord de la Désirade, reprendre le sentier en sens inverse pour rejoindre notre point de départ au Souffleur. Après cette longue balade, il est agréable de s'arrêter à la plage du Souffleur, de prendre un bain réparateur pour effacer la fatigue accumulée par tous les efforts déployés.

 

Plage du Souffleur

 

 

Copyright © 2017 Zoom-Guadeloupe - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public