Index de l'article

Dans la forêt domaniale de Concessions à Capesterre-Belle-Eau s'écoule une rivière qui prend sa source sur les contreforts de Carmichaël, relief volcanique au nord de la Soufrière. Il est possible en randonnée d'atteindre cette rivière très encaissée, sur une partie située à quelques centaines de mètres avant son point de confluence avec la Rivière du Pérou.

Sur une distance de deux à trois cent mètres, il y a quatre belles petites cascades, des beaux bassins et des possibilités de baignade dans une eau cristalline.

 

Voir le parcours avec Géoportail

 

 

 

Paramètres :

Niveau facile sur la majorité du parcours mais la descente finale, très abrupte, vers la rivière peut être une difficulté pour certains.

Dénivelé : moins de 200m entre les points hauts et bas.

Environ 6 km pour l'aller/retour.

Durée 4 à 5h.

Aucun balisage officiel.

Points de vigilance :

A faire uniquement par temps sec pour deux raisons.

- risque de glissade dans la descente finale si sol humide.

- en cas de pluie le niveau d'eau dans la rivière peut monter rapidement.

 

Descriptif :

Dans le bourg de Capesterre-Belle-Eau, prendre la direction de Manceau et Concessions quasiment jusqu'au bout de la route. Il est plus facile de garer sa voiture 200m avant le bout.

En prenant le sentier qui prolonge la route, nous arrivons immédiatement devant ce panneau de l'ONF. Nous poursuivons sur le sentier à droite du panneau.

 

Le sentier forestier est relativement large. Rapidement, nous traversons une zone de plants remarquables d'Ischnosiphon arouma.

 

Environ 600m après le panneau ONF, nous arrivons à une intersection devant un grand arbre avec de larges contreforts. Nous nous engageons sur la gauche.

 

800m  après nous entrons dans le Parc National de Guadeloupe. Les limites du PNG sont repérables par ces balises (carré rose avec volute blanche) posées sur les arbres formant la limite.

Le sentier est maintenant plus étroit mais toujours bien marqué par les traces de passage.

Nous arrivons en bordure de falaise et distinguons le bruit de la rivière Carmichaël. Le sentier se poursuit à gauche, mais pour aller vers notre objectif, nous devons emprunter l'étroit sentier qui descend la falaise, obliquement vers la gauche puis perpendiculairement.

Dans les parties les plus pentues, nous trouverons des racines pour sécuriser notre descente. Il y a même un câble électrique.

 

 En fin de descente, nous zigzaguons et allons vers l'amont pour découvrir la cascade n°2 et son bassin relativement profond.

 

C'est une belle cascade et son bassin nous invite fortement à la baignade.

 

Sur la droite (en rive gauche) nous avons un passage que nous empruntons pour aller en haut de la cascade.

 

 En poursuivant vers l'amont, nous trouvons rapidement une petite cascade dotée elle aussi d'un beau bassin qui séduira les amateurs de baignade.

 

 

C'est la cascade n°1.

 

Il n'est semble t-il pas possible de poursuivre la randonnée vers l'amont. Nous rebroussons donc chemin.

 

En redescendant vers le bas de la cascade n°2, nous profitons pour bien visionner ses deux paliers.

 

 

La cascade n°2 en portrait.

 

Nous nous tournons vers l'aval et poursuivons sur un sentier en rive gauche.

 

Au bout de quelques dizaines de mètres, en nous approchant de la rivière nous découvrons un grand bassin au pied d'un petite cascade.

 

C'est la cascade n°3.

 

Au bout du bassin, en nous tournant vers l'aval nous nous retrouvons devant un vide impressionnant. Nous sommes en haut de la cascade n°4.

 

En reprenant le sentier en rive gauche nous pouvons continuer notre descente un moment. Nous avons un point de vue à mi-hauteur de la cascade n°4, dont la hauteur est d'environ 20 mètres.

 

A ce niveau, il ne semble pas possible de poursuivre la randonnée plus en aval. Nous revenons donc vers l'amont pour retrouver la cascade n°2 et poursuivre par l'escalade de la falaise pour retrouver notre sentier forestier. La remontée est évidemment plus aisée que la descente.

 

Commentaires   

#1 pito 14-04-2017 19:30
Encore une magnifique randonnée. Les cascades et bassins sont somptueux! Comme annoncé, la première partie est assez facile mais dès que l'on rentre dans le parc national, il y a plusieurs ravines à traverser, souvent assez pentues. La trace est assez évidente même si on s'est un peu égaré une fois... La descente vers la rivière est raide mais avec l'aide des racines, câble électrique et rochers, elle ne présente pas de grosses difficultés. A l'arrivée, on est récompensé par ces belles chutes d'eau et leurs bassins limpides qui invitent à la baignade. Merci encore une fois aux auteurs de ce site pour leur boulot...
Citer

Copyright © 2017 Zoom-Guadeloupe - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public