Index de l'article

 

Refuge de Morne Léger

Le refuge de Morne Léger est situé à 550m d'altitude, sur la commune de Petit-Bourg, tout près de la limite avec Pointe Noire. Ce refuge est placé dans une trouée au coeur de la forêt tropicale humide.

Parmi les 5 refuges, il est le plus facile d'accès, à moins d'une demi-heure à partir du col des Mamelles.

Il ne bénéficie d'aucun point de vue, mais dans les alentours et sur le parcours d'accès, il est possible de découvrir de nombreuses espèces d'orchidées sauvages et d'autres espèces végétales intéressantes et étonnantes. Il est également intéressant d'entendre le chant des oiseaux notamment le chant mélodieux de la grive à pattes jaunes.

 

Voir le parcours avec la carte Géoportail dont voici un extrait. Le tracé est en rouge.

 

Paramètres :

Le refuge est situé à moins d'un kilomètre de la route de la traversée (D23). Le dénivelé est faible, environ 50m.

Le sentier assez large, peut être très boueux et glissant.

Le téléphone mobile fonctionne.

 

Descriptif :

Les indications au début du sentier début du sentier au col des Mamelles.

 

Le large sentier chemine sous le couvert des grands arbres habillés de nombreuses plantes épiphytes.

 

Nous présentons quelques unes des espèces remarquables avec de nombreuses orchidées rencontrées le long du sentier.

Un petit arbuste, la Graine Bleue.

 

Un peu partout il y a des fougères arborescentes.

 

Parmi les plantes épiphytes l'orchidée Epidendrum mutelianum, espèce endémique de Guadeloupe et de Montserrat, est remarquable lorsqu'elle est en fleur.

 

L'arbuste Ouratea guildingii, aux fruits étonnants. Chaque cerise rouge supporte une à plusieurs cerises vertes.

 

Ailes à mouche épiphyte et grimpante, Asplundia rigida, avec fleur et fruit.

 

Côtelette grandes feuilles, Graffenriedia latifolia.

 

Orchidée Dichaea hookeri.

 

Orchidée Epidendrum carpophorum.

 

Orchidée Epidendrum jamaicense.

 

Une minuscule Orchidée Muscarella aristata.

 

Orchidée terrestre Microchilus plantagineus.

 

Orchidée Scaphyglottis modesta.

 

Orchidée Maxillaria coccinea.

 

Racines de Bois rouge Carapat, Amanoa caribaea. Chevelure impressionnante au pied du tronc !

 

Une autre vue du sentier.

 

La forêt est très dense et laisse filtrer peu de lumière.

 

Après environ 1Km de marche, nous découvrons le refuge, adossé à la forêt au fond d'un petit espace vert de quelques dizaines de mètres carrés.

 

La vue de la façade.

 

La forêt nous entoure de toute part et seul le petit espace vert devant le refuge nous donne un peu de recul lorsque nous nous asseyons à la terrasse.

 

Quelques oiseaux dans les alentours du refuge.

Moucherolle gobe mouche Contopus latirostris.

 

Voici une vidéo avec un fond sonore de la grive à pattes jaunes que nous ne voyons pas mais qui nous fait entendre son chant original et mélodieux. Le niveau sonore étant un peu faible, ne pas hésiter à augmenter le volume.

 

 

Commentaires   

#7 zoom-guadeloupe 23-10-2018 15:34
Citation en provenance du commentaire précédent de Estelle Renard :
Bonjour,

En vacances seule en Guadeloupe du 19 décembre au 01 janvier, j'ai envie de me lancer sur le tracé du Chemin des Alizés dès le 20 ou 21 décembre 2018.

Après la lecture de nombreux articles sur Internet, il apparaît évident que je dois faire appel à un guide accompagnateur pour cette randonnée.

Avez-vous plus d'informations à me communiquer ? Auprès de quels autres organismes dois-je me rapprocher si je décide finalement de la faire avec un groupe ?

Merci d'avance pour vos réponses.

Estelle

Bonjour,
Le mieux est de contacter le CGRP dont voici les coordonnées :
Comité guadeloupéen de
randonnée pédestre (CGRP)
1 bis avenue du Général De Gaulle
centre culturel du Raizet
97139 LES ABYMES
Tél./fax : 0590 20 98 31
Mobile : 0690 35 17 54
courriel :
site web : http://guadeloupe.ffrandonnee.fr
Citer
#6 Estelle Renard 19-10-2018 20:05
Bonjour,

En vacances seule en Guadeloupe du 19 décembre au 01 janvier, j'ai envie de me lancer sur le tracé du Chemin des Alizés dès le 20 ou 21 décembre 2018.

Après la lecture de nombreux articles sur Internet, il apparaît évident que je dois faire appel à un guide accompagnateur pour cette randonnée.

Avez-vous plus d'informations à me communiquer ? Auprès de quels autres organismes dois-je me rapprocher si je décide finalement de la faire avec un groupe ?

Merci d'avance pour vos réponses.

Estelle
Citer
#5 Clarence Brioche 25-08-2018 17:42
Rando sympa. Beaux paysages. Nuit très fraîche !
Citer
#4 Olivier Colon 14-05-2017 20:20
Merci pour cette description jusqu'au Morne Frébault qui nous a donné envie de nous lancer et nous ne le regrettons pas !
Je tiens tout de même à signaler que ce parcours reste DIFFICILE car les montées sont souvent abruptes et très étroites, avec un sac nécessairement chargé pour avoir un minimum d'autonomie en eau (mini du mini : 6 litres). Lorsque la trace est humide (comme cela a été notre cas) la difficulté est encore accentuée dans les nombreuses montées.
En fin de parcours, avant le refuge et le virage à 90 degré c'est même presque périlleux car le chemin rétrécis et la falaise a beau être caché par la végétation, le vide n'est pas bien loin. Alors surtout, faites cette fabuleuse rando mais préparez-vous bien et n'emmenez que des personnes dont vous connaissez le potentiel.

Merci encore pour cette page, qui, encore une fois, nous a permis de découvrir de fabuleux paysages et une végétation surtout en fin de parcours, étonnante et unique.

Olivier
Citer
#3 Boris 08-05-2017 23:46
Très bonne description du refuge de la Citerne !
Quand nous sommes arrivés, des randonneurs avaient laissé un tapis de sol, des allume-feu, des supports de bougies, du produit-vaisselle. .. Toujours agréable.

Il y a aussi un balais pour pouvoir laisser le redue propre.

Nous sommes arrivés à 4 (2 adultes et 2 enfants) et nous avons partagé le refuge avec un couple et tout s'est bien passé.

Par contre, le temps indiqué entre le refuge et le parking des chutes du Carbet (35 minutes) est tout simplement faux, pour des marcheurs occasionnels. Nous avons mis plus de deux heures (il faut dire aussi qu'il avait plu toute la nuit et que nous avons marché pendant plus de 1h30 dans l'eau ...
Citer
#2 stradale 17-07-2015 13:28
En ce qui concerne le réseau téléphonique au refuge de Belle Hotesse , il fonctionne assez bien devant la terrasse du refuge .
Bonne balade
Citer
#1 Morgan 04-05-2015 21:08
Nous avons passé la nuit dans le refuge des Trois Crêtes ce week end, en partant du col des mamelles et en passant par le Piton de Bouillante.
Attention, la trace entre le piton de Bouillante et le refuge n'est pas très bien entretenue, et les 2h indiquées sur les panneaux sont à revoir à la hausse (compter plutot 3h/3h30 PAR TEMPS SEC) !

Et une fois au refuge...la nuit il fait vraiment froid, un simple sweat pour dormir ne suffit pas du tout!
Citer

Couv ALDinsectes

Copyright © 2018 Zoom-Guadeloupe - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public